Number Cake,
joli gâteau pour compter les années

30/08/2020

par Stéphanie Royannais

Aujourd’hui, je vous dis tout sur le Number Cake dans ce nouvel article ! Cette tendance apparue il y a quelques années, n’en finit plus de prendre de l’ampleur. Coloré, esthétique, original, personnalisé, le Number cake également décliné en Letter cake s’impose comme une nouvelle alternative au gâteau d’anniversaire traditionnel. Revenons sur les raisons d’un tel engouement.

Inventé par Adi Klinghofer, une pâtissière israélienne, le Number cake ou “gâteau chiffre” gagne en succès depuis plusieurs années. Leurs visuels ont envahi nos feed sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, et désormais se déclinent en Letter cake ou “gâteau lettre”. 

Il se présente comme le gâteau rêvé, joliment orné de fleurs, de macarons, de fruits ou de chocolat, de bonbons, de meringues, garni d’une crème légère et assemblé sur une pâte sablée. Créé pour célébrer un chiffre ou un symbole, il se personnalise en fonction des âges et des envies.

“En tant que pâtissière, je favorise toujours le goût. Les Number cake ou Letter cake sont des réalisations toujours très visuelles, qui nécessitent beaucoup de travail car il y a toujours de nombreuses préparations à réaliser. Il faut dans un premier temps définir et dessiner un gabarit pour la découpe de la forme du gâteau qui sera cuite par la suite en pâte sucrée ou sablée. Puis, vient le temps de réaliser les crèmes ou les ganaches choisies, et enfin viennent toutes les préparations liées à la décoration suivant la thématique choisie : réalisation des meringues colorées ou non, des coques de macarons, des fourrages de macarons, nettoyage et travail des fruits frais, achat des fleurs et autres garnitures décoratives… Une fois toutes ces étapes réalisées, vient le moment le plus créatif et que j’aime tellement, celui du dressage et de l’assemblage des différents éléments ! C’est donc un long travail avant d’arriver à un visuel harmonieux, gourmand et qui soit bon avant tout !”

Petite précision concernant les fleurs utilisées. Elles sont non comestibles, mais les gypsophiles sont rincés et les Gerberas disposent d’une petite coque en pâte à sucre qui enroule le bout de la tige et permet d’isoler la sève de la tige du contact des préparations du gâteau.

Enfin, il me semble important d’attirer votre attention sur un point important et c’est là LE défi de ce type de gâteau : la découpe ! :))) En effet, ce gâteau à étages, avec ses crèmes légères a tout de même du mal à résister à l’étape de la découpe. S’il est très beau visuellement, dans l’assiette le gâteau aura plutôt tendance à finir “déstructurer”. Il vaut mieux le savoir… 😉 

Number cake, letter cake, à partir de 5,50€ la part. Commande 8 jours avant minimum.